Le télétravail, comme l’apprentissage, ne peut pas être 100% digital !

Face à la crise, le passage en mode télétravail a été d’une souplesse qui me laisse à la fois admiratif de mes équipes et fier des choix stratégiques que nous avons fait en temps normal.

Admiratif en voyant toute l’équipe engagée, continuant à travailler comme nous l’avons toujours fait, sans aucun d’arrêt d’activité.

Admiratif en voyant comment toute l’équipe s’est mise à garder ses rituels en les passant tout simplement sur Slack : Astuce du jour, le quiz Culture Générale, le point “Social Learning”, …

Admiratif de la réaction et l’émotion de toute l’équipe en se voyant en visio, qui me rassure que le concept de LA FAMIGLIA est bel et bien présent dans nos esprit, malgré les distances.

En même temps, je me trouve assez fier que nous avons investi assez tôt dans des outils digitaux de gestion de projet, de communication et d’apprentissage, ce qui nous a permis de passer en mode télétravail en toute fluidité…

Fier d’avoir toujours fait le choix d’investir dans l’humain, de miser sur les personnes, de respecter la vie personnelle des collaborateurs et d’adopter une approche de management bienveillante.

Fier aussi d’être sollicités par des organismes de renoms et d’avoir réussi à apporter assistance et conseil à nos partenaires pour qu’ils puissent assurer la continuité de leurs services, à travers des solutions digitales de gestion, de marketing et d’apprentissage.

Néanmoins, malgré le maintien de l’activité normale en adoptant une attitude agile et en utilisant des outils digitaux, il faudra garder en tête que ce n’est qu’une période difficile mais qui ne peut pas durer : Les rapports sociaux et le contact humain est un facteur essentiel qui ne peut être digitalisé à 100%.